Numérisation de documents sonores

Règles générales pour la numérisation des enregistrements analogiques

  • Nettoyer les têtes et le transport de bande, au coton-tige et à l’alcool, avant la lecture de chaque bande pour les magnétophones à bande, ou toutes les 5 cassettes si elles encrassent peu.

  • Débobiner et rembobiner une fois les bandes pour vérifier que les spires ne collent pas. Tester la lecture, si le son chevrote, si la bande ralentie et les têtes s’encrassent, alors vous devrez faire subir un traitement thermique à la bande, voir notre rubrique « Traitement des documents dégradés ».

  • Régler le logiciel de capture sur 44 kHz 32 bits, soit mono, soit stéréo selon la source.

  • Régler soigneusement le niveau d’enregistrement pour des crêtes au plus près de 0db, sans saturation, afin d’obtenir un bon rapport signal-bruit.

  • Numériser du début à la fin. Noter que pour les documents qui occupent plusieurs bandes ou plusieurs faces de cassettes, il y a la possibilité de créer plusieurs fichiers ou un seul comportant des marqueurs identifiants les parties dans les métadonnées.