Numérisation de documents sonores

Matériels

Les premiers enregistrements sonores ont été effectués à la fin du 19e siècle, grâce à des procédés électromécaniques restés en usage jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale. Nous ne parlerons pas de ces supports dans ce chapitre consacré aux supports des inédits sonores les plus couramment proposés aux structures d’archivage, par contre nous réunissons une documentation à leur sujet dans la rubrique consacrée aux « ressources techniques ».

Après la Deuxième Guerre le développement du magnétophone impose l’usage quasi exclusif de la bande ¼ de pouce qui reste en usage jusqu’aux années 1990, et dès les années 1970 de la cassette audio. Ces deux supports sont remplacés progressivement dès 1980 par des supports numériques sur bande (DAT), MiniDisc, puis cartes mémoires. D’autres formats transitoires, ou exotiques restés confidentiels seront également traités dans les ressources techniques. 

Pour la grande période de la bande magnétique, la principale difficulté de la numérisation audio est liée à la diversité des caractéristiques techniques des magnétophones, dont voici les plus courants :

Magnétophones à bobines : 

  • Bande ¼ de pouce généralisée, ½ et 1 pouce utilisées seulement par des studios d’enregistrement
  • Vitesse de la bande : 2,38 - 4,75 – 9,5 – 19 – 38 cm/seconde
  • Nombre de pistes : 1 – 2 – 4 - 8 sur bandes ¼’ 2 – 4 – 8 -16 – 32 sur ½’ et 1’
  • Disposition des pistes : 1 - 2 – 4 – 8 pleine bande, 1 et 2 demi bande ou 2 alternées enregistrables dans les 2 sens par retournement

Magnétophones à cassettes :

  • Cassettes standard :
  • Vitesse de la bande : 2,38 - 4,75 – 9,5 cm/seconde
  • Nombre de pistes : 1 – 2 – 4 - 8
  • Disposition des pistes : 1 ou 2 (mono ou stéréo) à retournement, 2 – 4 – 8 sans retournement

Micro cassettes type dictaphone:

  • Vitesse de la bande : 2,38 - 4,75 cm/seconde
  • Nombre de pistes : 1 – 2
  • Disposition des pistes : 1 ou 2 (mono ou stéréo) à retournement

Compliqué ? Oui et non, car on peut traiter 90% des supports proposés avec un parc de 3 ou 4 machines, et, soit sous-traiter les exotiques, soit, si un lot important nous est proposé acquérir une machine adaptée, car dans tous les cas pour constituer l’atelier de numérisation on achètera de l’occasion, abondante et peu chère, avec une seule règle : chercher des magnétophones en très bon état !

Voici le parc machines de base :

  • Magnétophone à bande Revox B77, bobines de 30 cm et plus petites, bi-piste pleine bande, vitesse 9,5 et 19 cm/s. (occasion à 200€)
    Dans ces vitesses, il peut également lire 1 piste pleine bande et 1 piste à retournement.
  • Magnétophone UHER Royal, stéréo à retournement, Vitesse de la bande : 2,38 - 4,75 – 9,5 – 19 cm/s (occasion à 200€)
  • Platine mono ou bicassettes TEAC ou Tascam 4,75 cms ou 4,75 et 9,5 cm/s

En option, si l’activité dans ce domaine est régulière :

  • Magnétophone UHER, stéréo à retournement, à pistes alternées, vitesses 2,38 - 4,75 – 9,5 – 19 cm/s ou bloc de tête pour le précédent. (occasion à 200€)
  • Magnétophone REVOX B77 ou NAGRA 4S, 19 et 38 cm/s bi-pistes lisant aussi les pleines pistes. (occasion de 2 à 400€)

Il est bien sûr possible d’acheter des machines couvrant des besoins ponctuels, la plupart des « exotiques » se trouvent à très bas prix.


Les interfaces de numérisation et les périphériques audio :

Les équipements de numérisation doivent prendre en charge des niveaux électriques de sortie très différents d’un magnétoscope à l’autre :
    - 1 volt pour un signal à 0db sur les sorties XLR des Nagra
    - 0,75 volts pour 0db sur les sorties cinch des Revox
    - 0,25 volts pour 0 db sur les sorties cinch, Din, ou jack de nombreux appareils

Les entrées des cartes son des ordinateurs n’acceptent généralement qu’un signal de 0,25 volts aussi 2 solutions se présentent :

Dans tous les cas un bon casque fermé et une paire d’enceintes de monitoring de bonne qualité sont indispensables comme les modèles AV32 et AV42 toujours chez M-Audio.
http://www.thomann.de/fr/m_audio_av42.htm

Comme on le voit, le coût de ces équipements est relativement modeste.